Le binôme

Et voilà, vous y êtes, après avoir passé une matinée tranquille à la prérentrée, les cours débutent, et pour caser 46 h d’anatomie (en 2012) sur 14 semaines il va bien falloir s’y mettre rapidement !

Après un cours général visant à présenter la matière, on peut se demander à quoi sert le binôme. À l’époque, on sort en se disant qu’un schéma c’est pas bien méchant, mais quand arrive un cours de 4 h (avec le Pr Fontaine tant qu’à faire) c’est une autre histoire ! Eh oui, tout le monde n’a pas la faculté de dessiner avec facilité (encore qu’au début, ça va, dessiner un humérus est très abordable) tout en écrivant le cours que le professeur peut donner presque à la vitesse de l’éclair.

C’est là que la question du binôme peut se révéler essentielle (mais bien sur on force personne hein, vous êtes des grands maintenant).

Un binôme, késako ?

Binôme et anatomie

Pas forcément ici question de solidarité mais bien sur de nécessité : un autre étudiant PACES va prendre le cours / les schémas pour lui-même et pour vous. Tout le monde n’a pas une préméditation au dessin ou à la prise de note ;)

En ce qui concerne l’organisation, pour « M./Mme dessin », inutile de vous faire un dessin (haha) : il faudra prévoir des feuilles blanches en quantité (à savoir une par schéma), des crayons de couleurs, des feutres fins (style les bic d’une 15aine de couleurs très fins : on ne colorie pas avec ça bien sur, d’une part car ça sera pas clair, et d’autre part car bon c’est pas parce qu’on est en P1 qu’on doit perdre le sens du bon goût), crayons de bois, gomme, taille-crayons, une bonne vision histoire de refaire le schéma que le prof présente au tableau et aussi de bonnes oreilles car vous verrez vite que tout n’est pas nécessairement légendé…

Pour « M./Mme prise de notes », un ordinateur peut s’avérer utile, ça permet quand même d’aller plus vite en cours (une heure d’anatomie passe très vite et est riche en information à emmagasiner !). Bien entendu, un bon bloc note et un stylo peut faire l’affaire si vous vous sentez plus à l’aise ainsi et si votre binôme sait vous relire.

C’est du vécu mais devoir passer une heure à expliquer vos abréviations, flèches qui partent dans tous les sens et relire des phrases entières écrites dans le vif avec votre superbe écrite de futur médecin, c’est pas le top.

Binôme et PACES en général

L’année de PACES vous verrez c’est pas rose tout les jours, au départ, la motivation est bien là, mais au fur et à mesure, on se rend compte des premières difficultés : le fait d’être en binôme peut permettre de s’expliquer mutuellement des parties de cours (dans l’esprit lycée qui s’est envolé).

Le binôme peut aussi être là en cas de souci plus personnel : je me souviens qu’au mois de novembre, à l’heure où tous vos potes de lycée sont en vacances, où il commence à faire noir tôt le soir, nombreux sont les étudiants à constater que le temps devient long, le stress du concours approche et pas facile d’en parler, papa, maman, mamie qui vous ont souvent vu exceller ne comprennent pas nécessairement que les temps ont changé, que les difficultés sont là, que vous n’êtes pas un surhomme. Et des phrases toutes faites style « Mais bien sur que tu vas réussir, comme à l’habitude » ou « tu dis toujours que tu rates en DS mais au final… » deviennent vos hantises les plus grandes (ou presque !). Votre binôme est dans le même cas que vous, connaît votre train de vie actuel, le partage et sachant que 3000 étudiants visent à obtenir leur année, vous devenez en entrant à la fac : personne Avoir une personne pour vous soutenir n’est franchement pas de refus.

Comment on forme un binôme ?

C’est une affaire de choix, sur les 3000 prétendants à entrer dans le numerus clausus, il y a bien quelques amis d’enfance ou des simples connaissances. Si vous vous appréciez mutuellement pourquoi pas vous retrouver à la fac en formant un binôme (de choc pour vaincre tous les autres). Sinon vous en faites pas, si vous êtes seul à la rentrée, des voisins d’amphi le sont sûrement aussi, il reste plus qu’a briser la glace (votre voisin va pas vous manger, ça serait dur à digérer) et à poser la question, échanger des e-mails, des numéros de portable et que l’aventure commence ! Dernière alternative à laquelle je pense : le forum du tutorat, sur lequel un sujet est créé en temps voulu sur la question ;)

Une fois qu’on est deux, reste à choisir son rôle : ça semble évident que si l’un de vous dessine plutôt bien et l’autre non, les rôles sont déjà définis. Quand ni l’un ni l’autre sait ce qu’il préférerait il suffit d’essayer.
 Important : communiquez au moindre souci !

Pour ceux qui préfèrent les groupes

Vous êtes très social, et pour vous ne travailler que par deux c’est trop monotone : pas de souci, vous constaterez vite que vous n’êtes pas un cas à part. Il suffit d’entrer en BU et de voir les tables réservées (ça veut dire – bien que je pense que vous soyez au courant – arrivez vite !).

Les groupes de travail peuvent alors être pour vous. Ça travaille bien en temps voulu : chacun y va de son opinion quand un QCM se trouve être un peu litigieux (vous comprendrez ça assez tôt aussi), tout le monde à un peu sa matière de prédilection, c’est aussi une solution pour que vous et vos amis puissiez trouver des QCM variés ! On a beau tous penser que la PACES c’est synonyme « d’apprendre, apprendre, apprendre, revoir, revoir, revoir», l’essentiel est de s’entraîner au concours !

Et bien entendu un groupe de travail ça se détend d’autant plus facilement quand le besoin se fait ressentir & permet de ne pas se sentir trop seul, tout le temps. Je ne suis pas ici pour vous raconter ma PACES mais il est clair que pour moi, ça a été un changement radical, c’était franchement un réel plaisir que d’arriver le matin en BU rejoindre mes nouveaux amis pour travailler tous ensemble.

Affaire de personnalité, ce sera donc à vous de voir, de vous comprendre pour trouver votre façon de faire pour s’approcher au plus près de la réussite !

Et pour ceux qui veulent pas de binôme …

Vous avez vos raisons, vos convictions, faites comme vous le souhaiter ça vous demandera probablement de l’entraînement (ou un bras motorisé) pour tout gérer & une grande force mentale !